samedi 24 juin 2017

Le Credo dans la nuit (1)


Dans la chaleur apaisée d’un beau soir de juin, voici que le jour s’en va et que, lentement, dans les rumeurs confuses, la vallée s’emplit d’ombre. Les basiliques, soudain, par grandes flambées subites, s’allument et resplendissent, le haut clocher tout blanc, dressé dans la nuit comme la tour de David des saintes litanies.

vendredi 23 juin 2017

Élévations sur Lourdes (10)


Comme dit le cantique populaire : Ô mon âme, adore et tais-toi. Ô prodige, la piété et l’humilité d’une frêle pastourelle attire à Lourdes tout l’univers. Petite Bernadette, bien haut dans le Paradis, vous devez en être délicieusement étonnée. Merveilleuse survie d’une sainte mariale ! Vierge de Lourdes, attirez au pied de votre Grotte ceux qui ne vous connaissent pas encore !

jeudi 22 juin 2017

Élévations sur Lourdes (9)


Ah ! Seigneur ! Vos voies ne sont guère les nôtres. Vierge Sainte, vous résistez aux superbes et vous vous communiquez aux humbles. Seigneur, je vous rends grâce de ce que vous avez caché ces choses aux sages et aux prudents et de ce que vous les avez révélés aux petits, oui, Seigneur, aux tous petits.

mercredi 21 juin 2017

Élévations sur Lourdes (8)

Même si l’on ne trouve pas à Lourdes de consolations sensibles, c’est le magnificat qui jaillit de l’âme. La Vierge communique ses secrets à la bergère la plus effacée des Pyrénées, en fait son apôtre ardente, joyeuse et résignée, se sert d’elle pour agir auprès des autorités ecclésiastiques.    

mardi 20 juin 2017

Élévations sur Lourdes (7)


Que mon âme reste en santé, Virginal secours des infirmes, c’est là toute ma prière ; cette âme que tant méprisent en quelque sorte, qui vivent comme s’ils n’en avaient pas, ne considérant que leur bien être… Refuge des pécheurs ayez pitié d’eux, ils ne savent pas ce qu’ils font. Oh ! Inclinons la tête et ne jugeons pas.

lundi 19 juin 2017

Élévations sur Lourdes (6)


Je comprends maintenant qu’en vertu de la réversibilité des mérites, tel mécréant endurci se convertisse. Membres souffrants du Christ, comme vous lui êtes chers, vous êtes la rançon qui contribuera à sauver le pays. La Vierge vous redit comme à Bernadette : « Je ne vous promets pas de vous rendre en ce monde, mais dans l’autre ».