mardi 31 janvier 2017

Lourdes, synthèse de vie chrétienne (9)


Au sein de cette assemblée amicale, on rêve d’un monde que cet esprit de sérénité et de bonté animerait d’une frontière à l’autre. Ce serait quelque chose comme le Ciel ici-bas. Car il faut aller jusqu’à cette comparaison audacieuse pour exprimer l’ineffable beauté de ces spectacles et la divine douceur de ces émotions. Les fêtes éternelles ? Leur programme se composerait bien sur le plan des visions de Lourdes, embellies et élargies, infiniment. (A.P., 1944)

lundi 30 janvier 2017

Lourdes, synthèse de vie chrétienne (8)


La porte du mystère ne s’est pas tout à fait refermée depuis qu’elle s’ouvrit sous les yeux de Bernadette. Par cette ouverture éclatante, des relations familières se sont établies entre les vivants d’ici-bas et les hôtes de là-haut. Ce n’est pas seulement la terre entière qui se rassemble à Lourdes : le Ciel lui-même s’y est établi. On le voit à l’œuvre au chevet des malades, on le devine encore plus agissant au fond des consciences : nulle part son action n’est aussi manifeste. (A.P., 1944)

dimanche 29 janvier 2017

Heureux !


Les Béatitudes sont des paroles de Jésus, étonnantes, surprenantes puisque paradoxales. En effet, sont déclarés « heureux », ceux qui pleurent ! Pourquoi ? Parce qu’ils seront consolés. À travers cette formulation, on reconnaît le « passif divin », c’est-à-dire la description de l’action de Dieu. Ainsi toutes nos situations, aussi dramatiques ou douloureuses qu’elles puissent être, sont appelées à être transformées par Dieu dans le mystère de la Croix de son Fils Jésus Christ. Ceci faisait dire à Bernadette, au milieu de ses épreuves : « Quand on pense que le Bon Dieu le permet, on ne se plaint pas. » Et pour cause, puisque le Seigneur ne cesse d’intervenir.

samedi 28 janvier 2017

Lourdes, synthèse de vie chrétienne (7)


Le catéchisme leur avait déjà appris que, dans la gloire éternelle où elle s’est transfigurée, une tendresse humaine, associée aux conseils divins, les enveloppait de ses regards et de ses bénédictions. La Grotte leur en donne une certitude expérimentale. Ils ont comme la sensation que, dans l’ombre du rocher, où se montre cette puissance protectrice, son ministère de bonté continue de s’accomplir au milieu d’eux. (A.P., 1944)

vendredi 27 janvier 2017

Lourdes, synthèse de vie chrétienne (6)


Le Christ demeure sans doute en chacune des basiliques et dans la crypte qui se tapit entre elles. Mais il y a une autre présence plus répandue à travers cet enclos, une personnalité plus communicative à ses visiteurs, fussent-ils à peine croyants : c’est Elle. (A.P., 1944)

jeudi 26 janvier 2017

Lourdes, synthèse de vie chrétienne (5)


Le sanctuaire commence à l’entrée de l’esplanade. Au seuil de ce vaste domaine, où se sont accomplies des œuvres prodigieuses, le nouveau venu sent s’ouvrir devant lui un monde nouveau, qui n’a pas son égal ailleurs. Il éprouve l’impression d’un voisinage divin plus perceptible que dans les nefs mêmes où réside le Saint Sacrement. (A.P., 1944)