dimanche 31 décembre 2017

La sainte Famille


À Lourdes, tous ont les yeux fixés sur la sainte Vierge. Le jour où l’Église célèbre la Sainte Famille de Jésus, Marie et Joseph, un surcroît de lumière est donné à la Grotte. Contempler Marie, toute relative à Joseph, toute relative à Jésus, parce que toute relative à Dieu, permet de mieux voir la relation de la Vierge Immaculée et de Bernadette. Marie est toute relative à Bernadette, parce qu’elle est toute relative à Dieu. Ainsi en est-il de Marie toute relative à chacun de ses enfants, parce que toute relative à Dieu.

samedi 30 décembre 2017

Lourdes et le peuple (77)


Comme la flamme d’un vaste incendie activée par un vent violent, l’attrait de Lourdes s’étendait toujours plus loin, toujours plus fort à mesure que l’âme populaire venait, à l’appel de la sainte Vierge, recevoir à la Grotte les bienfaits de sa Bonté.

vendredi 29 décembre 2017

Lourdes et le peuple (76)


La section du chemin de fer d’Auch à Tarbes était impatiemment attendue. Elle fut livrée au public dans le printemps de 1870 : elle complétait le rayonnement des voies de communication vers Lourdes. En mai et en juin, elle fut utilisée par les pèlerins des diocèses d’Auch, d’Agen, de Montauban.

jeudi 28 décembre 2017

Lourdes et le peuple (75)


La sainte Vierge agissait par ces divers moyens pour attirer à la Grotte ses enfants en plus grand nombre et avoir plus d’occasion de les combler de ses faveurs. En 1868 et 1869, des trains spéciaux portèrent à Lourdes les pèlerins des diocèses de Tarbes, Bayonne, Aire, Toulouse, Bordeaux et de al partie du diocèse d’Auch traversée par la voie de Bordeaux.

mercredi 27 décembre 2017

Lourdes et le peuple (74)


La facilité et les agréments du voyage, l’entrainement de l’exemple déterminaient les indécis, parfois l’amour-propre, l’honneur du clocher établissait un mouvement dans une paroisse ; parfois plusieurs paroisses voisines se concertaient pour former un train spécial de pèlerinage.

mardi 26 décembre 2017

Lourdes et le peuple (73)


Après une journée de prière et de sainte joie, ils quittaient Lourdes dans la soirée, emportant le souvenir le plus doux et le plus salutaire, avec le désir de revenir rendre hommage à leur Mère. Par leurs récits enflammés des merveilles de Lourdes, ils suscitaient autour d’eux, à leur parents, à leurs amis, le désir de connaître et de goûter ces merveilles.