samedi 28 février 2015

Sainte Bernadette (8)


D’ailleurs, avant même de l'associer ainsi à sa mission, la Sainte Vierge a prévenu Bernadette, en lui apportant une précision indispensable. C’était le 18 février 1858, assez tôt le matin, avant le lever du jour, à la rive de Massabielle. La Dame, dont elle ne connaît pas encore le nom, vient d’inviter la fille aînée de François Soubirous et de Louise Castérot : « Voulez-vous me faire la grâce de venir ici pendant 15 jours ? » Bernadette répond en s’engageant par une promesse. Et la Dame s’engage à son tour : « Je ne vous promets pas de vous faire heureuse en ce monde, mais dans l’autre ». (Homélie pour la fête de sainte Bernadette, Église paroissiale de Lourdes, 17 février 2015)

vendredi 27 février 2015

Sainte Bernadette (7)


Cette prière commencée à Lourdes, poursuivie à Nevers, Bernadette l’a continue toujours, comme elle l’a précisé trois semaines avant d’entrer au ciel : « Je n’oublierai personne » (logia 570). Tout cela peut nous paraître merveilleux, ou même étonnant, en tout cas déconcertant. Effectivement, c’est tout à fait d’un autre ordre. (Homélie pour la fête de sainte Bernadette, Église paroissiale de Lourdes, 17 février 2015)

jeudi 26 février 2015

Sainte Bernadette (6)


Oui, la grande mission de Bernadette est de prier pour nous, paroissiens de Lourdes, pèlerins de Lourdes, dévots de Notre-Dame de Lourdes et pour tous les hommes et toutes les femmes que Dieu aime (Lc 2, 14) en partant donc de Lourdes, des Hautes-Pyrénées, de notre région, de notre pays, de notre continent, pour arriver jusqu’aux extrémités de la terre (Ac 1, 8). (Homélie pour la fête de sainte Bernadette, Église paroissiale de Lourdes, 17 février 2015)

mercredi 25 février 2015

Sainte Bernadette (5)


Qu’est-ce qu’un pécheur ? C’est quelqu’un qui se coupe du bon Dieu et qui ne laisse donc pas tout le temps au Seigneur la première place dans sa vie !  Qui sont les pécheurs ? Nous tous, vous et moi, nous sommes pécheurs et Bernadette elle-même, avant qu’elle n’entre au ciel, demandait qu’on prie pour elle « pauvre pécheresse ». Dans la mission qu’elle a reçue de « prier Dieu pour la conversion des pécheurs » nous sommes donc tous inclus. (Homélie pour la fête de sainte Bernadette, Église paroissiale de Lourdes, 17 février 2015)

mardi 24 février 2015

Sainte Bernadette (4)

Pour nous, cela nous est assez facile à réaliser, puisque Bernadette nous rapproche du bon Dieu, en ayant une place en notre propre cœur. Mais pas seulement. Nous mêmes, en effet, nous sommes dans le cœur de Bernadette ! Comment peut-on dire cela ? Ici, à la Grotte, la Sainte Vierge a associé Bernadette à sa propre mission reçue de Jésus en lui demandant de : « Priez Dieu pour la conversion des pécheurs. » (Homélie pour la fête de sainte Bernadette, église paroissiale de Lourdes, 17 février 2015)

lundi 23 février 2015

Sainte Bernadette (3)


Le Fils de Dieu, s’est fait homme pour que, par Lui, nous puissions devenir enfants de Dieu. C’est pourquoi, en son humanité, Jésus est devenu en tout semblable à nous à l’exception du péché (He 4, 15).  Jésus est donc des nôtres. Ainsi pouvons-nous entendre son appel à devenir comme lui, en étant des chrétiens qui prennent au sérieux leur baptême. (Homélie pour la fête de sainte Bernadette, église paroissiale de Lourdes, 17 février 2015)

dimanche 22 février 2015

Du baptême à la prédication


Avant d’annoncer la Bonne Nouvelle du Salut, Jésus se soumet au baptême de Jean le Baptiste puis, poussé par l’Esprit, il se rend au désert pour y affronter l’adversaire de Dieu. Jésus est le premier homme a sorti vainqueur des tentations. Dès lors Jésus peut annoncer solennellement la Bonne Nouvelle du salut : « Le règne de Dieu est tout proche, convertissez-vous et croyez à l’Évangile. » À Lourdes, la Vierge associe Bernadette à sa mission reçue de Jésus en lui demandant de « Prier Dieu pour la conversion des pécheurs. » L’eau de la source est une rappel du baptême, pour signifier que la grâce est nécessaire à tout chrétien pour laisser Jésus être, en lui, vainqueur des tentations, dernière étape avant chaque conversion.