samedi 31 janvier 2015

Lourdes, ville bénie (9)


Souveraine distributrice des infinies miséricordes, Mater misericordiœ, votre sceptre royal, lieux que celui d’Assuérus, fait vivre, il assure le pardon. Reine de la France, pardon pour les ingratitudes de la patrie ! Justice, gloire, indépendance, liberté à la sainte Église et à son auguste Chef Lumière, courage, foi ardente, espérance, concorde, amour à tous les chrétiens ! Un seul cœur et une seul âme, que telle soit leur devise : Cor unum in anima una. Défendez-nous contre nos ennemis, qui sont les vôtres ; obtenez-nous de bien vivre et de bien mourir ; Tu nos ab hoste protege et in horâ mortis suscipe. (Texte de 1933)

vendredi 30 janvier 2015

Lourdes, ville bénie (8)


O Notre-Dame de Lourdes, durant cette année jubilaire, la grande famille catholique ira déposer à vos pieds sacrés le tribut de sa foi, de son amour et de ses espérances ?. Elle ne quittera pas votre sanctuaire que vous ne l’ayez bénie : Non dimittam te, nisi benedixeris mihi. Mère de la grâce, Mater gratiœ, vous étendrez vos mains généreuses sur cette famille qui vous est chère ; vous répandrez avec abondance sur les brebis et sur les pasteurs, sur les enfants et sur les mères les richesses spirituelles dont elles sont remplies. (Texte de 1933)

jeudi 29 janvier 2015

Lourdes, ville bénie (7)


Lourdes ! ville mille fois bénie ! que de trésors on y découvre ! que de bienfaits on y reçoit ! C’est la ville des désirs et c’est la ville des regrets. On y est si heureux quand on y rentre, mais que l’on pleure quand on en sort ! Nous osons défier le plus indifférent des hommes de la quitter sans émotion et sans se promettre d’y revenir. (Texte de 1933)

mercredi 28 janvier 2015

Lourdes, ville bénie (6)


Aussi, remarquez-le, pèlerins, les aigles de l’Église se groupent avec bonheur autour de ce vénéré sanctuaire : Ubi fuerit corpus, ibi congregabuntur et aquilœ. Nous parlons des âmes privilégiées appelées à la vie religieuse. Les attraits de Lourdes ont multiplié les monastères sur cette terre sainte, où croissent si vite les buissons ardents, les ordres contemplatifs et les communautés consacrées à la vie active ont compris qu’on ne pouvait trouver ailleurs un meilleur domicile. (Texte de 1933)

mardi 27 janvier 2015

Lourdes, ville bénie (5)

Lourdes ! c’est la ville transfigurée ; aucune autre ne lui ressemble ; elle ne parle que de Dieu, de Jésus Christ et de sa Mère. On y entend le chant des anges, le monde disparaît, si bien que, ravi par des visions inconnues, on demande aux échos si c’est la terre, et, de leur voix céleste, les échos répondent : Non, c’est le ciel. (Texte de 1933)


lundi 26 janvier 2015

Lourdes, ville bénie (4)


Lourdes ! C’est un Thabor où il est bon d’être : Domine, bonum est nos hic essere. Là aussi, Dieu se révèle, il déploie le bras de sa puissance, il apparaît dans l’éclat de sa lumière, les nuages eux-mêmes, sous son action souveraine, deviennent lumineux : nudes lucida. On y voit l’invisible, on y respire le surnaturel. Là, les montagnes tressaillent, les collines bondissent et le Gave a changé le cours de ses eaux pour faire place aux enfants de Marie. (Texte de 1933)