vendredi 23 février 2018

Lourdes et le peuple (123)


Enfin, le 6 octobre connut les prémices de l’enthousiasme des foules devant le miracle s’opérant sous leurs yeux : l’annonce de ces guérisons eut du retentissement et provoqua dans le cœur des malheureux souffrants l’intuition, le sentiment intime et irrésistible que les prières ferventes d’un pèlerinage nombreux étaient un puissant moyen d’action sur le cœur de Notre-Dame de Lourdes. (DM, 1932)

jeudi 22 février 2018

Lourdes et le peuple (122)


Ils étaient portés par des prêtres, des moines, des hommes du monde, de nobles dames, des femmes du peuple. On admirait, on applaudissait, il y a avait dans la foule un ravissement universel, les indifférents eux-mêmes se laissaient gagner sans y penser. Cette manifestation inaugura les féériques processions aux flambeaux qui donnent aux pèlerinages tant d’éclat et d’attraits, ainsi que les acclamations alternées des prêtres et des fidèles. (DM, 1932)

mercredi 21 février 2018

Lourdes et le peuple (121)


Le défilé devant les Évêques dura une heure et demie, défilé de magnificences et de grâces pieuses, draps d’or ou d’argent, soies éclatantes, broderies riches et distinguées, madones peintes, armoiries antiques, devises chrétiennes et attendrissantes, souvent le nom de la France… Tous ces étendards disaient en leurs exergues d’or : « À Notre-Dame de Lourdes, tel sanctuaire, telle paroisse, telle province ». (DM, 1932)