vendredi 15 décembre 2017

Lourdes et le peuple (65)


La réponse du peuple sera cet entrainement merveilleux et spontané des foules venant au pèlerinage, en procession, visiter Notre-Dame de Lourdes. Essayons de décrire les progrès de ce mouvement extraordinaire. La paroisse de Loubajac venue le 25 juillet 1864, renouvela son pèlerinage le 25 juillet 1865, avant l’inauguration de la crypte. Après le 21 mai, dans l’année 1866, la Grotte reçut une douzaine de groupes plus ou moins considérables venant accomplir les pieux exercices du pèlerinage. (DM, 1932)

jeudi 14 décembre 2017

Lourdes et le peuple (64)


Pour la seconde partie du message, la sainte Vierge n’avait pas besoin d’intermédiaire ayant par elle-même le moyen d’en poursuivre la réalisation. Il lui suffira de solliciter les âmes par les impulsions de la grâce, et par la vue des bienfaits éclatants dont elle récompensera leur piété, de susciter leur confiance et leur reconnaissance ; puis elle saura aplanir les obstacles, rendre possibles et même faciles les voies et moyens pour aborder sa chapelle. Ce « qu’on y vienne » s’adresse à tout le monde et à chacun, c’est une invitation adressée directement au peuple. (DM, 1932)

mercredi 13 décembre 2017

Lourdes et le peuple (63)


Le clergé est investi d’une autorité émanant du Christ, en vertu de laquelle, sous l’initiative et la direction de l’évêque, dépositaire et dispensateur de cette autorité, il distribue aux fidèles les bienfaits de la Rédemption. L’érection et le service du culte dans un lieu déterminé sont les attributions du clergé. C’est lui qui reçoit l’expression du désir de la Vision, et c’était dans l’ordre : ce désir de la Vision était réalisé le 21 mai 1866, Notre-Dame de Lourdes avait la chapelle qu’elle avait demandée. (DM, 1932)

mardi 12 décembre 2017

Lourdes et le peuple (62)


Arrêtons-nous un moment à considérer les dispositions de la divine Providence. La sainte Vierge, les 27 février et 2 mars, demande une chapelle et des processions à la Grotte. Les historiens expriment tous cette double demande en termes à peu près identiques : « Allez dire aux prêtres que je désire avoir ici une chapelle. Je veux qu’on y vienne en procession ». La première partie de ce message s’adresse directement au clergé comme intermédiaire nécessaire. La sainte Vierge, dans sa toute puissance, restera respectueuse de l’ordre établi par Dieu. (DM, 1932)

lundi 11 décembre 2017

Lourdes et le peuple (61)


Et tout cela s’est produit spontanément, il n’a été besoin ni d’un bref su Saint-Père ni d’ordonnance épiscopale ni d’instruction paroissiale. Les pèlerinages sont sortis des entrailles du peuple, l’autorité n’a eu qu’à suivre, à approuver, à réglementer. » (DM, 1932)

dimanche 10 décembre 2017

Pardon et guérison


Dans l’Évangile, Jésus pardonne les péchés d’un homme paralysé, puis il le relève et celui-ci s’en va en marchant. À Lourdes, on parle beaucoup des miracles – et il sont nombreux – mais on s’intéresse moins au pardon des péchés qui, eux, sont innombrables. Dans les deux cas, la guérison est le signe visible de la libération que Jésus est venu apporter en nous donnant de pouvoir être rétabli dans l’amitié avec Dieu.