samedi 18 novembre 2017

Lourdes et le peuple (43)


La maire (M. Lacadé) a ensuite dit au conseil que le 21 de ce mois, seconde fête de la Pentecôte, il doit y avoir à Lourdes une cérémonie religieuse : la compagnie du Midi a organisé des trains de plaisir pour ce jour-là, en sorte que tout fait prévoir qu’il y aura une grande affluence d’étrangers dans cette ville. (DM, 1932)

vendredi 17 novembre 2017

Lourdes et le peuple (42)


La municipalité voulut s’associer à la manifestation. Voici le texte de la délibération du conseil municipal en date du 12 mai, délibération approuvée par la préfecture de Tarbes le 17 mai, en marge du registre « fête religieuse ». (DM, 1932)

jeudi 16 novembre 2017

Lourdes et le peuple (41)


« Vous êtes invités, très chers collaborateurs, à assister à cette cérémonie, autant que le pourrez en habit de chœur. Pour nous rendre à la Grotte, nous sortirons de l’église paroissiale de Lourdes à 10 heures précises. » (DM, 1932)

mercredi 15 novembre 2017

Lourdes et le peuple (40)


L’importance de l’événement justifiera les détails les plus étendus qui vont suivre. Mgr Laurence, par une circulaire du 9 mai 1866 adressée au clergé de son diocèse, annonce en termes très sobres et brefs la solennité qu’il accomplira le 21 mai : « En ce moment la crypte ou chapelle souterraine, avec ses cinq autels, peut être livrée aux exercices du culte et nous avons la satisfaction de vous annoncer qu’elle sera par nous solennellement inaugurée  le 21 mai courant, deuxième fête de la Pentecôte. » (DM, 1932)

mardi 14 novembre 2017

Lourdes et le peuple (39)


N’est-ce pas encore un acte du peuple, respectueux de l’autorité civile, sous la direction de l’autorité ecclésiastique ! Mais voici venu le jour où Dieu lui-même, Notre-Seigneur Jésus Christ en Personne, va prendre possession du rocher de Massabielle. (DM, 1932)

lundi 13 novembre 2017

Lourdes et le peuple (38)


Il s’agit des guérisons de Marie Vignettes, de la femme Jean-Marie Capdevielle, de Jeanne Pomiès, de Catherine Latapie : ces deux dernières furent étudiées et retenues par la commission d’enquête. (DM, 1932)